15 Monuments Historiques Mystérieux

1285 Vues
1285
15 Monuments Historiques Mystérieux
503
Partages
/ /

Notre monde est rempli de mystères. Même si beaucoup d’entre eux sont invisibles pour l’œil humain, beaucoup d’autres sont juste devant nos yeux, sous la forme de statues, de bâtiments ou d’autres objets. La plupart de ceux-ci remontent à plusieurs milliers d’années, bien avant l’invention de la technologie moderne. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de gens – et en particulier les scientifiques – se posent la question : comment diable est-ce arrivé là ? Depuis Stonehenge jusqu’aux Pyramides de Gizeh, en passant par les ruines de Baalbek au Liban et les constructions Maya du Tikal, il y a de nombreuses édifices de par le monde dont on est aujourd’hui incapables d’expliquer le mode de construction.

Rejoignez-nous dans ce voyage autour du monde : nous allons visiter 15 des monuments historiques parmi les plus mystérieux au monde, et explorer les secrets qui les entourent.

1. Newgrange, Ireland

Plus ancien encore que les Pyramides d’Egypte, cet édifice a été découvert au 17e siècle. Cependant, les recherches à son sujet n’ont été entreprises que trois siècles plus tard ! Vu de l’extérieur, l’ensemble ressemble à un simple terrier, bien que de dimensions très importantes et parfaitement rond. Toutefois, si l’on pénètre à l’intérieur, on se rendra compte qu’il s’agit d’une sorte de mausolée, et si vous vous y rendez au moment du solstice, vous pourrez assister à un phénomène étonnant : un rai de lumière pénètre lentement dans la pièce jusqu’à la remplir tout entière. Un phénomène qui a amené les Irlandais à croire que ce lieu était en fait la porte d’entrée vers le monde des elfes et des fées.

2. Tikal, Guatemala

Les constructions Maya fascinent de manière générale, mais celles de Tikal, cachées dans la jungle, ont un petit quelque chose en plus. Les bassins, terrains de jeux et palaces construit par ces civilisations sont uniques et vous n’en trouverez pas d’équivalent dans la jungle du Guatemala. Néanmoins, c’est la partie “ville”, composée de pyramides, qui intrigue les scientifiques. Pour l’époque, les pyramides sont incroyablement modernes, et personne n’a encore pu déterminer à quoi elles pouvaient bien servir : pratique religieuse, recherche, mausolée – ou tout à la fois ?

3. Baalbek, Liban

On connait tous l’existence du Parthenon d’Athènes, et beaucoup de gens se demandent pourquoi cet édifice ne fait pas partie des 7 Merveilles du Monde. Voici l’une des réponses possible : même si le Parthenon est un beau bâtiment, on trouve au Liban une structure similaire, mais qui fait deux fois la taille du Parthenon. Les blocs constitutifs de sa base peuvent peser jusqu’à 1000 tonnes pièce, alors que les plus gros blocs du Parthenon ne pèsent “que” 90 tonnes. Peuh ! Le plus dingue à propos de cet édifice et de son homologue Athénien est que les Romains (et les Athéniens) ont eu à l’époque des technologies qui ont permit de déplacer de de placer des pierres de cette taille.

4. Dolmens du Caucase Nord, Russie

Dans les montagnes Russes, on trouve de petites maisons de pierres, cachées à flanc de montagne. Ces maison sont constituées de larges rochers plats, qui pèsent des tonnes. On trouve aussi des trous dans les côtés, et leur découpe est si précise qu’elles peuvent être fermées avec un système d’obturation. Les pierres sont tellement bien jointes qu’on ne pourrait même pas y glisser une lame de couteau. Ces constructions dateraient d’environ 5000 ans.

5. Les labyrinthes de pierres de Bolshoi Zayatsky Island, Russie

Les labyrinthes de pierre de la Bolshoi Zayatsky Island intriguent et génèrent beaucoup de suppositions. Appelés “Babylone” par les locaux, ces labyrinthes sont présents un peu partout sur l’ile et attirent les foules. L’entrée est également la sortie, ce qui fait que si vous suivez le chemin, vous reviendrez à votre point de départ. Personne ne sait réellement à quoi ces pierres servaient. certains pensent qu’ils s’agissait de pièges, d’autres que c’était juste un moyen de se divertir. Les locaux pensent qu’il s’agissaient de structures servant à des rites au bord du monde des esprits.

6. Les pierres rondes du Costa Rica

Lorsque ces pierres géantes ont été découvertes, les gens ont cru qu’il y avait de l’or caché dedans. C’est pour cela qu’elles ont failli disparaître, toutes vandalisées. Malheureusement, même si elles ont été préservées et n’ont pas été détruites, les pierres ont été déplacées dans les espaces verts de différentes villes du pays, empêchant de fait la datation exacte. Certaines théories expliquent que ces pierres proviendraient de la mer, seraient des symboles de planètes et signaleraient des frontières, mais comme elles ont été déplacées, il est impossible de savoir à quoi elles étaient réellement sensées servir.

7. Angkor Wat, Cambodge

Découvert par les Européens au 19e siècle, l’architecture de cet édifice est si complexe et dense qu’à certains endroits on ne voit même pas les jonctions entre les pierres. Le travail de la pierre est très régulier, et l’ensemble de l’édifice ne tient que par son poids. Bien que le site soit composé en tout de plus de 200 temples, seuls trois d’entre eux peuvent être vus en intégralité. Le site donne l’impression d’être une île flottant au milieu de l’océan.

8. Les statues de l’île de Pâques, Chili.

Au large des côtes Chiliennes, sur de petits ersatz de terre là où le pays vient à le rencontre de l’océan Pacifique, on trouve des statues géantes, parsemées sur toute l’île de Pâques. Il a été mis en évidence que les statues ont été déplacées, ainsi que des plateformes rituelles encore plus lourdes que les statues ; mais par contre, nous sommes incapables de déterminer comment elles ont été déplacées. Diverses expériences ont démontré qu’il est bel et bien possible de les déplacer, mais parce que tous ceux qui auraient pu nous expliquer comment ils s’y prenaient sont morts depuis bien longtemps, cela reste encore aujourd’hui un mystère.

9. Les soldats d’argile, Chine

Au sein du Mausolée de Qin Shi Huang dorment plus de 8000 statues à taille réelle, de guerriers chinois et de chevaux, sculptées à la main aux alentour de 200 avant JC. Chaque statue possède un visage unique, sculpté avec une quantité impressionnante de détails. Lorsque le site a été découvert dans les années 70, les archéologues ont du procéder avec de très grandes précautions car la légende statuait que l’empereur devait être accompagné dans sa vie après la mort par des rivières de mercure.

10. Petra, Jordanie

A 900m au dessus du niveau de la mer, caché dans des rochers, se trouve une une absolue merveille de monument, qui encore aujourd’hui, laisse dubitatif les architectes et les scientifiques. Ces sculpteurs ont du faire preuve d’une patience infinie lorsqu’ils ont transformé ces rochers du Canyon du Siq en colonnes et en porches, avec des détails si exquis qu’ils en sont dignes d’un musée. Ceci dit, même si une telle patience n’est plus concevable de nos jours, ce n’est pas ce qui bloque les chercheurs, mais le fait que cet édifice n’a pas pu être construit sans un échafaudage, or le concept de l’échafaudage n’est apparu que plusieurs millénaires plus tard.

11. Stonehenge, Angleterre

Tout ce qui touche à Stonehenge est un mystère, à commencer par sa date de construction et son usage. Il a longtemps été cru que le site avait été érigé par Merlin l’Enchanteur, mais on sait aujourd’hui que le site remonte a bien plus loin que l’hypothétique existence du Roi Arthur et de son ami Merlin. Même si la magie n’a rien a voir là-dedans, les scientifiques ne comprennent toujours pas comment des énormes rochers ont pu être transportés entre la carrière dont ils proviennent, à plusieurs centaines de kilomètres, jusqu’à ce site. Il faudrait les équipements que nous possédons aujourd’hui pour réaliser une telle prouesse. Et il reste encore cette question : pourquoi les pierres ont-elle été installées ici ? Était-ce pour un observatoire, un sanctuaire ou bien autre chose, qui serait lié à un autre monde ?

12. Les Moai, Île de Pâques

Sur l’une des îles les plus reculée de la planète, l’île de Pâques, on se heurte à l’un des plus grands mystère connu – les statues des Moai. Tous les ans, des milliers de touristes viennent les voir, mais on ne sait presque rien d’elles. A l’origine, on pensait que ces statues ne représentaient que des visages, mais aujourd’hui, des torses entiers sont apparus, qui ressemblent étrangement à ceux de la tribu des Rapa Nui qui les ont sculptées.

Beaucoup de gens ne savent pas non plus que la partie visible des statues ne représente en fait qu’une partie des sculptures : des scientifiques ont découvert des statues qui n’ont jamais été dressées, abandonnées dans les carrières ou le long des chemins par lesquelles elles étaient transportées.

Personne ne sait pourquoi les statues ont été sculptées, pourquoi certaines sont dressées et d’autres ont été abandonnées, ni ce que signifie les hiéroglyphes gravés dans le flanc de certaines statues. Il existe de nombreuses théories sur le sujet, l’une des plus folles (mais peut-être la plus logique ?) est que l’Île de Pâques serait le point culminant d’une montagne sous marine, et que c’set tout ce qui reste de la civilisation des Mu.

A priori, les locaux sont aussi très partagés :


C’est une blague ! Même si le fait que les têtes sont bel et bien rattachées à des corps, cette illustration qui représente des corps bodybuildés est bien sûr un authentique montage et s’est promenée un peu partout sur la toile.

13. Yonaguni Monument, Japon

En 1987, un groupe de plongeurs a découvert d’étranges formations sous-marines au large des côtes de l’île de Yonaguni. Les bords plats et paralèlles, les angles droits, les bords nets, le piliers et les colonnes laissent à penser que ce site a été construit par l’homme. Même si l’édifice en lui-même n’a rien de particulièrement remarquable, ce qui l’est par contre est le fait que cette zone est immergée depuis environ 8 à 10.000 ans, depuis l’ère glaciaire. Si cette structure a bien été bâtie par l’homme, alors c’est l’une des plus anciennes connue sur la planète.

14. Le Golfe de Cambay, Inde

En 2001, des ultra-sons ont révélé une cité engloutie au large des cotés Indiennes, dans le Golfe de Cambay. Lors de l’inspection du site, il a été découvert plusieurs structures humaines immergées, dont de grands bâtiments et des canaux. Lorsque le site a été fouillé, des poteries et des matériaux à brûler ont été remontés.

Cette cité engloutie était assez grande, ce qui est d’autant plus étonnant que grâce à une pièce de bois reliée aux structures, une datation a pu être réalisée et la cité remonterait à environ 9500 avant JC. Ce qui ferait de cette cité une ville bien antérieure à la plus ancienne cité indienne connue, et aurait été construite plusieurs millénaires avant que l’homme ne soit supposé avoir commencer à construire des villes de cette taille.

15. Le Sphinx de Gizeh, Egypte

Voilà peut-être le plus grand mystère de tous les temps, le Sphinx de Gizeh : celui-ci en effet génère plus de questions qu’il n’apporte de réponses. La théorie la plus répandue est que ce chef d’oeuvre architectural a été construit par les Pharaons, mais pourtant, des preuves indiqueraient que les Pharaons n’ont en réalité fait que le restaurer. De plus, non seulement les Pharaons n’avaient pas les moyens technologiques de construire une telle pièce, mais en plus, les Pyramides existaient également bien avant eux. Et puis, il y a aussi les stries sur les cotés, qui, de l’avis des scientifiques, auraient été laissées par de l’eau. Le Déluge, peut-être ? Il s’avère que le Sphinx possède des pièces à l’intérieur et en dessous, mais les tentatives de les étudier ont été contrecarrées par les autorités locales. Que cherchent-ils à cacher ? Une connaissance de civilisations perdues, Atlantis, peut-être ?

Bonus: Gobekli Tepe, Turquie

Gobekli Tepe est considéré comme le plus ancien édifice religieux connu – voire même même comme la structure le plus ancienne connue, peu importe l’époque ou l’usage. Ce site remonterait à 9 à 10.000 avant JC, on peut donc dire qu’il s’est passé plus de temps entre la construction de ce site et Stonehenge qu’entre la construction de Stonehenge et aujourd’hui.

Lorsque (si) les scientifiques pourront en apprendre davantage sur ce site, cela devrait changer à tout jamais notre connaissance de la préhistoire. Par exemple, les piliers en pierre doivent peser environ 20 tonnes chacun. Ils été extraits d’une carrière puis déplacés jusqu’au site sans autre outil que des outils en pierre. Toutes les autres informations dont on dispose sur cette époque suggèrent que les hommes n’étaient alors que de simples chasseurs-cueilleurs, qui ne connaissaient pas encore l’agriculture, le langage écrit, la roue, la domestication des animaux, la poterie ou la religion. Donc, à quoi pouvaient bien servir ces pierres ?

Des dessins de prédateurs gravés dans la pierre et disposés de manière propre à suggérer une certaine spiritualité, pourraient indiquer que nos ancêtres n’étaient peut-être pas si primitifs que cela.

N’oubliez pas de PARTAGER avec vos amis et votre famille.

Source: Bright Side

  Partager sur Facebook