photo

FERMETURE D'UNE PREMIÈRE ÉCOLE

Aujourd'hui, c'est une école complète qui a dû le faire en raison d'une éclosion.

Située dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, à Montréal, l’école secondaire privée Herzliah continuera les cours à distance pour les deux prochaines semaines. L'établissement a comptabilisé plus d'une quinzaine de cas, majoritairement chez les élèves.

Mylène Drouin, directrice régionale de la santé publique de Montréal, a affirmé, plus tôt dans la journée, que les éclosions dans les écoles sont généralement limitées jusqu’à maintenant. Par contre, l’école Herzliah a choisi de retourner ses élèves à la maison pour limiter la propagation, avec la permission de la santé publique.

Huit des cas recensés dans les murs de l'école viennent d'une seule et même classe. Des élèves d’autres classes auraient aussi eu des résultats positifs à la COVID-19. Dre Drouin se veut toutefois rassurante : « L’éclosion est contrôlée dans l’école ».

Présentement, il y a sept éclosions de coronavirus dans des écoles métropolitaines.

« Les éclosions qu’on a dans les milieux scolaires sont de petites éclosions, à l’exception de cette école qui a eu une plus grosse éclosion. C’est souvent des éclosions de quelques cas qui se limitent au groupe ou à la classe de l’enfant. Le milieu scolaire est sécuritaire pour vos enfants », a précisé la Dre Drouin.



Le bilan des infections s'est élevé de 295 nouveaux cas à Montréal jeudi. Cette hausse s'explique par un retard dans la comptabilisation des cas de coronavirus de la Direction de la santé publique (DSP) de Montréal. De ce fait, Mylène Drouin affirme qu'uniquement 73 nouveaux cas ont été enregistrés dans les dernières 24 heures. Un ajustement qui résulte de l’ajout de 222 cas survenus lors des quatre jours antérieurs et qui n'avaient pas encore été pris en compte.

« Tous ces cas-là avaient déjà eu leurs résultats à temps. Ils étaient isolés, tout comme leur famille. La consigne avait été donnée », indique Dre Drouin.

Pour l’instant, Montréal siège toujours dans la zone jaune de « pré alerte ».

Crédit : MSN.com
MYRIAM DUNN
17 SEPTEMBRE 2020  (19H55)