photo

UN ENFANT SE FAIT DÉVISAGER PAR SON CHIEN

En avril, au Michigan, une autre attaque sauvage de chien sur un enfant a eu lieu et la famille tenait à mettre en garde les propriétaires de chiens contre le danger de les laisser seuls avec des enfants, même lorsqu'ils n'ont jamais montré de signes d'agressivité.



Camdon Bozell, 6 ans, a été élevé avec son chien depuis sa naissance. Un matin, sa mère Tristin Lent est appelée à la dernière minute du travail et laisse son fils avec un parent, à son domicile. Alors que l'adulte se trouve aux toilettes, l'enfant se lève pour prendre une collation et c'est à ce moment que le chien, pour une raison inexplicable, s'en prend à lui. Il a été sauvagement mordu au visage, et sans l'intervention de l'adulte qui est accouru aux cris de l'enfant, il aurait sans aucun doute été tué.

Les ambulanciers appelés sur place ont affirmé n'avoir jamais vu une attaque comme ça.

Emmené au Michigan’s Bronson Hospital, où sa mère l'a rejoint en panique, le jeune garçon a subi une chirurgie de reconstruction du visage, qui a duré des heures. Il devra plus tard retourner en chirurgie afin de reconstruire son nez.

image

La mère raconte qu'à son arrivée, l'infirmière lui a annoncé : « Bonne nouvelle, il respire tout seul ».

« J'ai paniqué...Je ne connaissais pas l'étendue de ses blessures jusqu'à ce qu'il sorte de la chirurgie. Et puis j'étais sous le choc. Je ne pouvais pas croire que ce chien ait fait autant de dégâts à mon fils », a exprimé la mère.

Chaos, un chien de race Pitbull, est décris par Tristin comme un chien calme et adorable : « Il s'appelait Chaos, mais ce nom ne convenait pas du tout à son tempérament. Nous ne saurons jamais pourquoi Chaos a attaqué Camdon. Est-ce parce qu'il s'est levé trop vite? Voulait-il la collation que Camdon avait ramassée? Le chien avait côtoyé des enfants toute sa vie et ne montrait aucun signe d'agressivité. »

La tante de l'enfant a créé un Go Fund ME afin d'aider la famille à payer les nombreux frais médicaux.

Le chien, quant à lui, a été euthanasié à la demande de la police.

Crédit : Mirror
JULIE GAUTHIER
9 AOÛT 2020  (12H30)